À Rennes comme à Astaffort, quand les habitants « se redécouvrent » grâce au handicap

En bref

700 000 Français ont une forme reconnue de handicap mental et 12 millions sont porteurs d’un handicap physique, une différence qui ne se voit pas toujours et qui n’est pas, si elle a pu l’être, un obstacle à l’inclusion dans la vie publique. La preuve à Astaffort (Lot-et-Garonne) où la communauté de l’Arche en Agenais organise le festival « Pas Pareil », à Rennes ou encore sur les Champs-Élysées où sont situés des enseignes Café Joyeux, cafés qui forment et emploient des serveurs et cuisiniers porteurs d’un handicap mental ou cognitif.